interview à propos d' »alter ego ou les déguisements de papier » 2

Rencontre avec Michèle ROSENZWEIG, auteur de « ALTER EGO ou les déguisements de papier»

– Présentez-nous votre ouvrage

« Alter ego ou les déguisements de papier » est un recueil de nouvelles plus ou moins longues, puisées dans ma vie quotidienne d’auteure ou dans mon imaginaire. C’est comme un vaste autoportrait qui emprunte des morceaux de vie ou qui met en scène mon propre personnage. Il est agrémenté d’ailleurs d’autoportraits et de nus me mettant à jour sous mes différentes facettes de peintre.

– Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Peut être est ce un besoin de me faire connaître et reconnaître en tant que personne et en tant qu’auteure. En tous cas ce n’est pas une psychothérapie c’est un parti pris d’écriture me mettant à nu.

– À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Il est destiné à ceux qui me connaissent et/ou ceux qui veulent savoir qui se cache derrière l’auteure que je suis depuis trente ans, encore mal reconnue publiquement.

C’est aussi un jeu de l’esprit car je crois que chaque auteur se cache derrière ses personnages , soit en héros ou héroïne principaux , soit en second rôle . C’est à un jeu de cache cache-vérité que j’invite le lecteur.

– Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Que l’auteure est avant tout un être humain avec ses histoires personnelles ou imaginaires, et que la littérature utilise tout ce qui est à portée pour être un art complet . . Je ne veux pas que me raconter , cela n’aurait aucun intérêt, je cherche à écrire beau et bien et partager cela avec des lecteurs .

– Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans ma vie, très clairement. J’utilise soit un décor, soit un épisode, soit une rencontre tout ce qu’il y a de plus véritables. Bien souvent j’extrapole biensûr …

– Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Deux livres de poèmes illustrés en cours d’édition « Conciseries et autres atmosphères »  et « Camisoles de l’espoir » . Un livre de contes en préparation , et un livre de poèmes en cours d’écriture .

– Un dernier mot pour les lecteurs ?

Faire de sa vie de tous les jours de la littérature est peut être ambitieux ou peut paraître dérisoire , mais c’est ce que je veux donner à lire aux lecteurs . J’ai le goût des histoires . En voilà quelques unes . . à effeuiller !

06/08/2020 Edilivre /Michèle Rosenzweig

la sortie du tunnel

autoportrait

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s